La musique vodou recèle des sons, des rythmes, des chorégraphies, des couleurs aptes à renouveler les univers actuels de la musique, la danse, le design, l'art, la mode… Fort de cette conviction,
j’ai monté le label ORISHAL avec des amis.
L’objectif du projet est de faire découvrir la richesse de la musique sacrée du Vodou.

vaudou_dance.JPG

C’est ainsi qu’en 2008, dans tout le Bénin, le pays d’origine de cette culture, nous avons organisé le premier festival international de la musique vodou. Avec la permission des dignitaires et autorités du Vodou, nous avons fait sortir des villages et des couvents un superbe univers musical, inconnu du grand public, porteur d'émotions nouvelles et d'incroyables énergies. Les deux groupes lauréats du Festival : HOUNSA LOVE et DJOVAMON ont été produits à la fin du festival.

Enregistré au Bénin et édité en France en novembre 2008, ce CD fait sortir d’Afrique, pour la première fois, une musique ensorcelée et ensorcelante. C’est un héritage transmis de génération en génération, depuis la nuit des temps.
Vivant, combattu mais tenace, en partie dévoilé mais demeurant largement secret, le vodou imprègne fortement la vie de dizaines de millions de personnes dans le monde. Son univers culturel, ses croyances et ses rites symboliques constituent à la fois un immense patrimoine, une religion, une culture, une esthétique, un mode de vie…