vaudou_mots_ziks.jpgUn jeu de mots qui porte en soi la quintessence, d’une création musicale hybride franco-béninoise. C’est cette création qui a regroupé l’artiste béninois Sergent Marcus et les musiciens d’Archimusic, le vendredi 6 juin à l'Atelier du Plateau dans le 19ème à Paris.
Ce fut un spectacle fait de joute verbale improvisée, de déclamation bien rimée (Rap, Slam) sur un fond musical agréablement orchestré. Contrebasse, clarinettes, trompettes, saxophone, batterie, djembé…ont su trouver, grâce à des mains talentueuses, une parfaite harmonie, parfois traînante, parfois rythmique…
Les applaudissements nourris du public durant tout le spectacle était à la mesure de la dextérité des artistes. Leur habileté à passer du fon (langue béninoise) au français, du classique à un rythme métissé dénote de la bonne complicité qu’ils ont réussi à établir entre les cultures béninoise et française. Ce spectacle est une suite du festival Paris/Cotonou qui a fait revivre l’ancien Ciné Vog de Cotonou pendant plusieurs soirées. Et le spectacle de Paris a sonné comme un hymne à la gloire de Cotonou, dont les symboles et les attraits ont été particulièrement chantés.
« Vaudou Mots-zic » sera à nouveau présentée le samedi 14 juin au Théâtre d’Ivry, dans la banlieue de Paris.
Un seul bémol, le terme Vaudou ici utilisé n’a été qu’un titre générique et rien de plus.