Regard'ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 10 novembre 2008

Ces petits animaux du soleil

Je souhaite vous faire découvrir : trois animaux « typiques » de mon pays qui sont chacun une histoire à eux seuls. J’ai eu du plaisir à les redécouvrir l’été dernier lors d’un voyage au Bénin

Il s’agit des fourmis magnans, du margouillat qui fait ses pompes au soleil, et de la poule bicyclette

Les magnans : ce sont des fourmis voyageuses encore appelées fourmis légionnaires. Ces fourmis de régions tropicales se déplacent en longues colonnes bien organisées. La reine et les ouvrières sont au centre, les soldats sont sur les côtés et en tête du convoi. C’est souvent très difficile de déterminer le début et la fin du cortège, tellement il s’étend, et serpente dans la brousse.
Attention à ne pas se retrouver au milieu de cette procession qui n’a rien de sympathique. Ces petites bêtes pourraient bien s’attaquer à vos pieds s’ils restaient immobilisés. Ces fourmis s’avèrent être de redoutables soldats…
Découvrez une courte vidéo des magnans que j’ai eu l’occasion de filmer à Abomey Calavi à quelques dizaines de kilomètres de Cotonou.

Le margouillat sportif : c’est une sorte de lézard de pays chaud comme le Bénin. Je connaissais cet animal depuis ma tendre enfance et pourtant, j’ai pris plaisir à le redécouvrir lors de mon dernier voyage au pays.
Le margouillat court sur les arbres et les murs, se nourrit d’insectes comme les fourmis. Son passe-temps (c’est justement le cas de le dire) est de lézarder au soleil mais lui il fait aussi ses pompes, il est trop fort.
Eh oui, à ces heures perdues (c'est-à-dire très souvent), le margouillat prend appui sur ces pattes postérieures, se redresse et fait des flexions et détentes avec les pattes antérieurs.

IMG_0256.JPG

Le poulet bicyclette : est ainsi appelé un poulet élevé naturellement à la basse-cour et servi dans un plat copieux. Ce poulet à la particularité d’avoir une chair très ferme et succulente…
Pourquoi cette dénomination ? Il semblerait que la poule ou le coq élevé librement court dans le village, de concession en concession et picore par-ci par-là…D’autres conjectures affirment que ces oiseaux ainsi élevés courent souvent derrière les bicyclettes du village... Voici instant immortalisé où une poule et ces poussins faisaient le tour du village en quête de grains. IMG_0290.JPG

Et si vous le souhaitez, un tour dans les images du Bénin.

samedi 13 janvier 2007

Bienvenu Bertrand

Comme, vous le constatez sans doute, l’interface de notre blog a changé. Nous avons opté pour ce nouveau graphisme peut être un peu sobre que le précédent afin que le blog soit plus lisible et plus visible pour nos lecteurs. Je profite de cette revisite pour annoncer l’avènement d’un nouveau rédacteur. Bertrand va désormais se joindre à moi pour l’animer. Espérant que la fréquence de publication de billets sera plus élevée, je vous convie très prochainement à la lecture de mon billet sur le Fêzan, le calendrier traditionnel et lunaire. Merci à tous et à bientôt.